Rechercher

Ludwig MIES VAN DER ROHE


Architecte, designer et enseignant Ludwig Mies Van Der Rohe a déconstruit l’architecture traditionnelle pour l’ouvrir sur l’extérieur. Il a marqué le XXème siècle, par sa sobriété stylistique et l’impression de légèreté de ses créations.


C’est le 27 Mars 1886 à Aix-La-Chapelle qu’Amalie ROHE donne naissance à Ludwig, son père Michael MIES est tailleur de pierre. Ludwig MIES travaillera dans l’entreprise familiale puis sera engagé en 1906 à Berlin par l’architecte Bruno PAUL comme dessinateur.

A 20 ans son premier projet, la maison de Sofie et Aloys RIEH, enthousiasme ses commanditaires et fort de leur recommandation il rejoindra dès 1908 l’architecte Peter BEHRENS. Il y croisera LE CORBUSIER et GROPIUS mais aussi sa future femme Adèle BRUHN qu’il épousera en 1913.


Maison de Sofie et Aloys RIEH



En 1912 il fonde son propre cabinet d’architecte à Berlin, puis sera mobilisé en 1915. A l’issue du conflit il collabore avec le mouvement avant-gardiste Novembergruppe dont il organise les expositions, se sépare de sa femme et aménagera son nom en accolant le nom de sa mère à celui de son père.

Les conditions économiques de l’après-guerre le conduisent à intégrer le verre et l’acier dans ses projets. De 1921 à 1924 il va en imaginer 5 qui, bien que non réalisés, marqueront l’architecture moderniste.

Avec le Nid d’abeille il invente le concept « peau et os ». C’est un immeuble dont la structure supporte des sols en porte-à-faux et des surfaces entièrement vitrées. Le projet suivant reprendra le même concept mais avec des formes plus organiques.

En 1923 son 3ème édifice sera un bloc monolithique de béton destiné à recevoir des bureaux.

Les 2 derniers projets de cette série sont des villas de campagne, l’une en brique et l’autre en béton.


En 1925 l’association du Deutscher Werkbund, qui promeut l’innovation dans les arts appliqués et l’architecture, lui confie la direction artistique de l’exposition Die Wohnung (l’Habitation) prévue pour 1927. MIES fera appel aux grand noms du Neues Bauen tels que LE CORBUSIER, Mart STAM, Bruno et Max TAUT et Walter GROPIUS.


Plan de l'exposition Die Wohnung - STUTTGART


Il y réalise également un bloc d’appartements dont il conçoit le mobilier avec Lily REICH. La chaise Cantilever MR20 inspirée de la S33 de Mart STAM est le symbole de cette coopération professionnelle; Puis… privée.


Chaise MR20




Chaise MR10

En 1927 également, il signera un contrat d’exclusivité pour 15 modèles de chaises avec Thonet MUNDUS (leader mondial de la fabication de meubles).

Le couple conçoit également le pavillon N°4 « Glassraum » de l’exposition dans l’optique de construire l’immeuble Weissenhof de Stuttgart.

Pavillon N°4 - Expo Die Wohnung - STUTTGART



En 1928 le gouvernement Allemand lui confie la responsabilité de concevoir le pavillon qui représentera l’Allemagne à l’exposition internationale de Barcelone l’année suivante. Fort de son concept éprouvé « peau et os » il va utiliser le « plan libre » pour remplacer les murs porteurs par de grandes baies vitrées dématérialisant la frontière intérieur/extérieur.


Pavillon Allemand de l'exposition internationale - BARCELONE














Visite virtuelle du pavillon Allemand de l'expo internationale de Barcelone


Avec Lily Reich il va également concevoir le mobilier dont l’iconique MR90 dite « chaise Barcelona » qui tire sa forme d’un siège curule de la Rome antique.


Dans le même temps il conçoit sur un terrain en pente de Brno(Tchécoslovaquie) une villa à 3 niveaux (Tugenhat) qui est inscrite depuis 2002 au patrimoine de l’UNESCO.

Villa Tugenhat - BRNO


Toujours en collaboration avec Lily Reich il vont développer spécifiquement pour cette construction la MR50 dite « chaise BRNO » reprenant l’esprit de la MR20.




En 1930 Walter GROPIUS, fondateur de l’école d’art BAUHAUS à DESSAU, choisi MIES pour succéder à Hannes MEYER au poste de directeur de cette école..


Dans cette période marquée par la montée des conservateurs et la crise de 1929, les fonds accordés par la ville sont drastiquement restreints, les valeurs modernistes de l’école et les positions pro-communistes de certains étudiants confèrent une mauvaise réputation à l’établissement. GROPIUS mise alors sur le coté consensuel de Mies pour ménager les relations avec le politique.

MIES achève la transformation pédagogique du BAUHAUS, le cursus de l’architecture devient l’élément central de l’école et se déroule sur 6 semestres. Avec Ludwig HILBERSEIMER ils vont donner des cours de théorie de la construction et de planification de l’aménagement urbain.


« Ludwig Mies van der Rohe privilégie la théorie et le dessin. Il demande à ses élèves de prendre en compte l’organisation spatiale et fonctionnelle, et quand cet objectif est atteint, il les encourage à intégrer dans leur projet l’espace et la lumière »


Mais en Septembre 1932 l’école est fermée par le Conseil Municipal de Dessau sous l’impulsion du parti National Socialiste.

MIES réussira à la rouvrir à Berlin dès le mois d’Octobre sous le statut d’établissement privé pour quelques mois seulement puisque l’arrivée au pouvoir du parti Nazi en Avril 1933 conduira à une nouvelle fermeture de l’établissement.



En 1933 ses projets pour l’extension de la Reichsbank et pour le pavillon de l’Expo Universelle de Bruxelles de 1935 sont rejetés par le nouveau Chancelier Adolf Hitler. Comprenant que son avenir professionnel en Allemagne est compromis il effectue en 1937 un premier voyage aux Etats Unis où il va rencontrer Franck Lloyd Wright , l’année suivant il y retourne et s’installe à Chicago. Il est naturalisé américain en 1944.

Il prend la direction du département d’architecture de l’Armour Institute of Technology (qui deviendra plus tard l’Illinois Institute of Technology : IIT) et il est chargé de réaménager le campus de l’université. Il quitte ses fonctions en 1958.


En 1945 le Dr Edith FARNSWORTH lui commande une maison de campagne d’une seule pièce dans un domaine de 24 hectares, ce sera la Farnsworth House de 135m² directement inspirée de la transparence du pavillon de Barcelone.

Farnsworth House - PLANO


En 1948 il se lance dans le projet des immeubles 860 et 880 de Lake Shore à Chicago. Ces tours octogonales de 26 étages et 82m concrétisent le projet d’immeuble Friedrichstraße de Berlin, elles sont emblématiques du style international et caractéristiques de l’approche minimaliste de l’architecte :

LESS IS MORE (moins c’est plus)


..... auquel Robert VENTURI répondra par son "Less is Bore" (Less Is More. Less Is Bore - Documents Gratuits - metalfanatik (ladissertation.com))


Projet non construit de Friedrichstraße - BERLIN :


Immeubles 860 et 880 Lake Shore - CHICAGO



En 1954 il est engagé par Phyllis LAMBERT pour réaliser le Seagram Building à New-York. Elle veut un gratte ciel innovant et moderne pour accueillir les bureaux de l’entreprise paternelle. MIES va s’associer à Philip JOHNSON et ils vont réaliser une tour de verre et d’acier de 160m devant laquelle ils placent une fontaine créant ainsi un espace ouvert sur Park Avenue. Seagram Building deviendra une référence pour tous les autres gratte-ciel.


Seagram Building - NEW-YORK


En 1955 il s’attèle à réhabiliter une partie du centre ville de Détroit pour y mêler immeubles résidentiels et maisons de ville.

Lafayette Park - DETROIT



En 1956 il achève le bâtiment principal de l’IIT : Le Crown Hall. MIES estime que « c’est sa structure la plus claire qu’il ait conçu, celle qui exprime le mieux sa philosophie ».


Crown Hall IIT - CHICAGO