Rechercher

Miss Tic

Une poétesse féministe sur nos murs

ou tout l'art de passer de l'interdit des murs aux commandes officielles !



.


Née le 20 Février 1956 à Montmartre, Miss Tic est le visage féminin du street-art français. Depuis le milieu des années 80 ses graphs au pochoir se répandent sur les murs de la capitale. Considérées au départ comme issues d’un art mineur et illégal, ses œuvres intègrent maintenant le Victoria and Albert Museum de Londres, le Fond d'art contemporain de Paris, la rétrospective à Singapour avec le soutien de l'Ambassade française, et régulièrement les foires d’art contemporain.


Féministe convaincue elle refuse l’idée d’une femme marchande, et lui donne à travers sa poésie l’expression d’une femme libérée, sûre d’elle, affirmée socialement et sexuellement. Miss Tic joue d’abord avec les mots et les idées reçues puis l’image donne corps à sa poésie. Elle peint sur différents support principalement des femmes en noir, brunes, sexy et glamours.

Ses dessins prennent de plus en plus d’importance tandis que ses textes se raccourcissent, ils deviennent de plus en plus tranchants avec une typographie en relief caractérisée par des lettres pochées en 2 poses légèrement décalées.


Après être passée de la rue aux galeries et musées son succès la renvoie, légalement cette fois-ci, en extérieur pour nous proposer un portrait gigantesque de Léo Ferré sur la façade de la Résidence Universitaire d’Orly, l’illustration de la Médiathèque de Creil, la déco de la ligne 5 du tramway de Montpellier, cette signature graphique de UCAR que nous connaissons tous ou encore l’affiche du film de Claude Chabrol « La fille coupée en 2 »(2007).



Site officiel : http://missticinparis.com/

Galerie ArtJingle : https://www.artjingle.com/artist/miss-tic/

Galerie L’œil ouvert : Miss tic | l Oeil Ouvert

Artsper #5 : 7 artistes femmes et féministes ! - Magazine Artsper