Rechercher

Edward Hopper

Représentant du naturalisme ou de la scène américaine, sa peinture exprime la nostalgie d’une Amérique passée ainsi que le conflit entre nature et monde moderne, ses personnages sont esseulés et mélancoliques.




.


Edward est né le 22 Juillet 1882 à Nyack, dans l’état de New-York, dans une famille modeste. Il rejoindra New-York pour se former au métier d’illustrateur avant d’entrer en 1900 à la New-York School of Art. Cotoyant le mouvement de l’Ash Can School il apprend à représenter des scènes de la vie courante.

De 1906 à 1910 il vient plusieurs fois en Europe et tombe amoureux de la France. Ses premiers tableaux représentent le pont des arts en 1907, le Louvre en 1909 ou le Pavillon de Flore en 1909 au travers duquel transparait sa passion pour l’architecture.

Bien que toujours francophile sa peinture et ses gravures vont s’orienter à partir de 1915 vers des aquarelles de paysages et de maisons américaines. Le début de sa maturité artistique apparait en 1925 avec « House by the Railroad », suivront des peintures mêlant les lignes fines et larges, les contrastes d’applats sombres et de lumières crues, mais avec comme constante jusqu’à la fin des années 1920 : la quasi absence de personnages.


En Juillet 1924 il épouse Joséphine Nivison par intérêts réciproque mais tout les oppose, leurs physiques, leurs humeurs, leurs caractères, leurs sensibilités. Elle restera pourtant son seul modèle mais lui reprochera constamment de ne pas la représenter telle qu’elle est. Leur vie est un contraste permanent. Il lui justifiera ce mariage par cette phrase : « Tu as les cheveux bouclés, tu parles français et tu es orpheline »


L’année 1929 marque un tournant dans sa peinture :

- A l’image des impressionnistes il revient à des lumières du matin et du soir : Tôt un dimanche matin en 1930, Soleil du matin en 1952, Coucher de soleil sur voie ferrée en 1929, Soir au cap Cod en 1939). Plus tard il peindra également des scènes nocturnes (Chambre pour touristes en 1942 ou Conférence nocturne en 1949)

- Les personnages reviennent dans ses toiles, notamment les femmes avec Chop Suey en 1929, Tables pour dames en 1930 ou Chambre d’hôtel en 1931.

Isolées et comme piégés par ses décors dans les années 1920, les personnages deviennent acteurs de ses toiles à partir de 1938 avec Compartiment C voiture 293 en 1938, soir au Cap Cod en 1939 ou Route à 4 voies en 1956.

Dans les années 1950 ses toiles se vident de tout mobilier dans Chambre au bord de la mer en 1951 et Soleil du matin en 1952. Il rejette la peinture abstraite, il met en scène et recompose ses souvenirs sans la contrainte du réalisme. Ses perspectives dans Chambre au bord de la mer à la manière de Magritte.

Edward décède le 15 Mai 1967 à Greenwich Village (New-York) à l'âge de 84 ans.




Wikipedia : Edward Hopper — Wikipédia (wikipedia.org)

KAZoART: Edward Hopper en 10 œuvres - Le blog d’art contemporain de KAZoART

Greelane: Edward Hopper: l'artiste qui a capturé la mélancolie de la vie américaine (greelane.com)

Topito: Top 20 des plus grandes oeuvres d’Edward Hopper (et hop on évite l’expo) | Topito

Musée Virtuel : Hopper (musee-virtuel.com)

Mon oeil : Edward Hopper - Des Arts et des idées (monoeil.blog)

Edward et Jo : Edward & Jo Hopper: la couleur des sentiments (parismatch.com)



1900 Etude de femme debout


1907 Après-midi de Juin


1907 Le pont des Arts


1909 Le pavillon de Flore


1914 Soir bleu


1918 Night the "EI" train


1921 Ombres nocturnes


1925 House by the rail road


1927 Automat


1927 The city


1928 Fenêtres la nuit

1929 Chop Suey


1929 Coucher de soleil sur voie ferrée


1930 Tables pour dames


1930 Tôt un dimanche matin


1930 Autoportrait


1931 Chambre d'hôtel


1932 Chambre à New-York


1935 The long leg


1936 Jo Painting


1938 Compartiment C, voiture 293


1939 Houle de sol


1939 Soirée au Cap Cod


1940 Essence


1942 Nighthawks


1945 Chambre pour touristes


1947 Pennsylvania Coal Town


1947 Summer evening


1949 Conférence nocturne


1951 Chambre au bord de la mer


1951 Premier rang d'orchestre


1952 Soleil du matin


1953 Office in a small town


1956 Route à 4 voies


1957 Motel de l'ouest


1958 Lumière du soleil dans une cafétéria


1960 Les gens au soleil