Rechercher

David Hockney

Un artiste de la Pop, tour à tour Hyperréaliste, Cubiste, Impressionniste, Pointilliste ou Photographe ....




.


David Hockney est l’enfant indiscipliné d’une « famille ouvrière radicale » comme il la décrit. Né le 9 Juillet 1937 à Bradford en Angleterre, il a été élevé de manière stricte et pourtant il a toujours été considéré comme un excentrique. Ses parents voulait qu’il reçoive la meilleure éducation possible et il intégrera en 1948 une des meilleures école d’Angleterre : La Bradford Grammar School. Il y appréciait les cours d’art et c'est là qu’il décida logiquement de devenir artiste, 2 ans plus tard il demande son transfert au Regional College of Art de Sradford mais celui-ci ne sera autorisé qu’en 1953.

David commencera par la peinture à l’huile qui restera son médium de prédilection pendant la majeure partie de sa vie, il obtient son diplôme national de Design en 1957. Durant ces 4 ans il produira des peintures plutôt abstraites et sera influencé par l’œuvre de Francis Bacon.

Deux ans plus tard il s’inscrit à la Painting School du Royal College de Londres, étudiant sérieux il n’arrivait pas à trouver son style dans l’art abstrait et se tourne vers des œuvres sur le végétarisme et la poésie. C’est dans ce collège qu’il dévoile peu à peu son homosexualité .

En 1961 il se rend pour la première fois à New-York. Ses amis lui font autant visiter les galeries et musées que … les points chauds.

Lors d’un autre voyage il y rencontrera Dennis Hopper et Andy Warhol, avec qui il se liera d’amitié, mais son but était moins de rencontrer ses pairs que de découvrir le monde underground de Los Angelès et les jeunes hommes bronzés vus dans le magazine « Physique Pictorial ». C’est à Santa Monica qu’il trouve l’inspiration et produit en 1964 « Man in Shower in Beverly Hills », il développe alors un style plus naturaliste et réaliste qu’on lui connait aujourd’hui.

Après un bref passage d’un an à Londres, il revient aux USA pour enseigner à l’Université du Colorado à Boulder et fait la connaissance d’un jeune étudiant de 19 ans Peter Schlesinger qui sera sa véritable première romance. En 1967 lors d’une tournée en Europe ils développent un intérêt pour la photo l’un comme modèle et l’autre comme photographe. Ce nouvel intérêt va se traduire dans ses peintures par une adhésion au concept de naturalisme que l’on perçoit très bien à la fin des années 60 début 70 avec la série de M. et Mme Clark et Percy par exemple (1970-1971).

C’est alors que son couple va se déchirer, son jeune compagnon recherchant un peu plus d’indépendance et laissant Hockney dans les souffrances de la solitude.

En 1974 Jack Hazan termine un film sans complaisance sur la vie de Hockney, mais les critiques positives auront raison de sa fierté et il autorisera la sortie du film.

Plus tard dans les années 80 David Hockney n’a pas laissé les photos et s’essaie au collage. Il est fasciné par l’idée de voir le monde à travers un viseur. En tournée dans le sud-ouest des USA il multplie les clichés et les intègre dans les collages tels que « You make the picture », « Zion Canyon » ou « Utah ».

En 1983 il commence une série d’autoportraits ou il dévoile une certaine vulnérabilité et ses doutes malgré ses succès.

Les années 90 lui permettront d’exploiter des technologies nouvelles dont les copieurs couleurs laser qui lui permettront de diffuser des œuvres à grande échelle et sans valeur financière.

En 1999 Il expose à Paris une rétrospective de son œuvre sur les paysages intitulée : ESPACE/PAYSAGE. Abandonnant la perspective linéaire il nous montre sa réponse aux multiples point de vues d’un paysage.

En 2001 il publiera un essai : « Savoirs secret, les techniques perdues des Maîtres anciens » dans lequel il démontre l’utilisation d’appareils optique par de nombreux peintres dès le XVème siècle.


Il revient en Angleterre en 2005, et continue à peindre des paysages en très grand format composés de plusieurs toiles. Cela lui permet d’y placer plusieurs points de vues pour faire entrer le spectateur dans son œuvre.

Féru de nouvelles technologies il se sert d’I-Pad comme d’un carnet de croquis.


L’artiste des records :

2018 : La peinture la plus chère pour un artiste vivant est « Portrait of an artist » (pool withtwo figures » qui détrône le record de 2013 de Jeff Koons avec le Balloon Dog (Orange) passant d’une mise à prix de 18 millions d’euros à 80 millions en 9 minutes. (vendue initialement 20,000$)


Nouveau record ?

Depuis 2019 l’artiste est installé en Normandie où il s’attèle à sa nouvelle œuvre. Inspiré par les 70 mètres de la « Tapisserie de la reine Mathilde » lors de sa visite au musée de Bayeux. Il va photographier sur I-pad, puis raconter à travers ses retouches successives l’arrivée du printemps, les changements de la nature, de couleurs, de textures. Il en réalise une frise de 80 m de long qui est exposée au Musée de l’Orangerie du 13/10/2021 au 14/02/2022. Cette œuvre réalisée pendant le confinement prend tout son sens lorsque le monde s’immobilise et que la nature continue son cycle.



Site officiel : David Hockney

Wikipedia : David Hockney — Wikipédia (wikipedia.org)

Artsper : https://blog.artsper.com/fr/la-minute-arty/6-choses-savoir-sur-david-hockney/

Artnet : David Hockney | artnet

Artsy : David Hockney: Landscapes - For Sale on Artsy

Un regard certain : David Hockney, artiste travaillant la photographie, utilisant le stylet de l'Ipad... - 20 décembre 2011 - Un regard certain



1951 Autoportrait


1954 Les Constructeurs


1957 The village street Kirton près de Felixstowe Suffolk


1964 Man in shower


1966 Beverly Hills Femme au foyer


1966 The splash


1967 A bigger splash


1968 Fred et Marcia Weisman


1968 Christopher Isherwood et Don Bachardy

1970 Have a nice day Mr Clark


1970-71 Mr et Mme Clark et Percy


1971 Nature morte sur table en verre


1971 Parasol


1971 Sir David Webster


1972 Deux chaises longues Calvi


1972 Piscine à 2 personnages



1974 Contre jour dans le style Français


1974 Shirley Golfarb et Gregory Masurovsky


1980 Nichols Canyon


1983 Collage : Sunday Morning Tokyo


1985 La chaise


1985 Collage : chaise jardin du luxembourg (iphone)


1985 Collage : Place Furstenberg Paris


1986 Collage : Pearlblossom-highway


198? Collage : Landscape



1988 La mer à Malibu


1990 Petite Santa Monica et la baie des montagnes


1996 Trois tournesols et une bouteille d'eau


1997 The road to York through Sledmere


1998 Garrowby Hilll


2006 Mars Tunnel d'hiver avec neige


2006 Mai Tunnel de la fin du printemps


2008 sur 8panneaux Trois arbres près de Thixendale


2011 Huile sur 32 toiles L'arrivée du printemps à Woldgate East Yorkshire


2013 série 82 portraits Dr Leon Banks 12-13-15 Novembre


2014 Joueurs de cartes#2


2014 série 82 portraits et 1 nature morte Fruit sur banc 6-7-8 Mars


2015 La chaise


2015 série 82 portraits Jonathan Mills 16-17-18 Janvier



2016 Jardin#3


2016 série 82 portraits Edith Devaney 11-12-13 Février


2021 Ma Normandie - Exposition au musée de l'Orangerie jusqu'au 14-02-2022


1995 Art Car BMW850 CSi