Rechercher

Bruno CATALANO

Le sculpteur du vide

On pourrait dire que Bruno Catalano a eu 3 naissances, l’officielle à Khourigba près de Casablanca en 1960, celle de l’artiste lorsqu'il s’initie au travail de l’argile en 1981 et celle du sculpteur de l’invisible à succès en 2005.




.


Il a grandi au Maroc avant de rejoindre Marseille à l'âge de 10 ans, puis il travaille pour la compagnie maritime Paquet en qualité d’électricien. En 1982 il entre à la SNCM pour 4 ans. Durant cette période il s’initie au travail de l’argile en s’inscrivant à l’atelier de dessin et de modelage de Françoise Hamel et il découvre les secrets de l’argile en lisant, entre autres, l’ouvrage de Manuel Lucchesi.

En 1985 il ouvre son premier atelier et vit de ses figurines en argile, puis un second en 2000. Il expose alors dans les salons régionaux.

En 2001 la mairie de Marseille lui commande un buste d’Yves Montand, il participe au SIAC de Marseille et commence à exposer dans des galeries, Mais c’est en 2004 qu’il trouve réellement son style. Dans son atelier, l’une de ses œuvres, un Cyrano, tombe et se brise. Il y trouve une nouvelle piste de travail qui lui ouvre les portes d’un succès international immédiat.


Art-critique.com :

« Les sculptures de Bruno Catalano sont en bronze, plus rarement en argile. Leur marque : une brisure en milieu de corps, avec une dissymétrie créée par l’invisibilité d’un des deux bras en conséquence de la déchirure. Littéralement et plastiquement, les corps sont traversés par le vide. Ils sont déchirés par l’espace. L’alternance se joue entre masse et absence de masse, entre plein et vide, thématique sans fin de la sculpture au XXe siècle, d’Henri Moore à Jean Arp. Chez Catalano, c’est le vide qui définit les limites de l’espace et défie les pesanteurs des masses de bronze. L’effet est saisissant. Il l’est d’autant plus que les silhouettes gagnent en dimensions imposantes. Littéralement, le paysage traverse les corps, il s’y inscrit, s’y fond. »


Alessandro Zangrando pour il Corriere della Sera. Août 2019 :

« Ces hommes et ces femmes, de toutes les classes sociales, de tous âges, de toutes les ethnies, sont les « voyageurs », un sujet constant, réitéré avec une persévérance persistante.



Vous trouverez-ci-dessous quelques une de ses œuvres en exposition urbaines, mais n’hésitez pas à visiter le site officiel de l’artiste vous y trouverez beaucoup d’autres réalisations de quelques centimètres à plusieurs mètres de hauteur.


EXPO du 08/07/21 au 01/10/21 :

......et si vous passez par Arcachon arrêtez-vous sur le front de mer et le jardin J.Chirac où l’artiste expose quelques une de ses œuvres jusqu'au 01-10-2021


Cette biographie est une compilation d'articles dont vous trouverez les liens ci-dessous :


Bruno CATALANO (site officiel) : https://brunocatalano.com/sculpture-bronze/sculpture-en-bronze-bruno-catalano.php?galerie=1

Observascope : Bruno Catalano & Les Galeries Bartoux - Observascope

Art-critique.com : Bruno Catalano à Venise (art-critique.com)